L’harmonie du filage

A1S’il y a une chose que j’aime particulièrement dans le filage c’est la possibilité de filer dehors.

C’est d’ailleurs ce qui m’a décidé à prendre le Sonata de Kromski en second rouet. Il a la possibilité de se replier sur lui-même et se range dans un grand sac à dos.

Il est tellement agréable que je reconnais qu’il a même pris la place principale et prête aisément mon Minstrel à mes amies. C’est donc tout naturellement qu’avec un si beau soleil j’ai décidé d’aller filer dans les bois en compagnie de ma famille et de mes chiens.

Un transat, du soleil et une mèche à filer plus tard… Voilà ce que j’appelle un véritable moment de détente. (Et la raison pour laquelle un jour de repos en province prendra toujours plus son sens qu’un jour de repos en ville…)
A3

Pour ce qui est de la fibre, j’ai attaqué la seconde tresse de mon bal au pays des faeries. Le projet inclus 3 tresses dans des nuances de vert, de noir, de violet et de bleu pour la réalisation d’un 3 brins. Si le navajo ne m’attire pas (peut être parce que je n’ai toujours pas compris le geste…), étant une adepte du 2 brins, il fallait bien que je me hasarde à retordre avec 3 célibataires un jour.

A2

La mèche est un mélange constitué de laine mérinos (21 microns), de BFL oatmeal, de laine Polwarth, de soie maulbère, de glitz, de viscose noire et de paillettes d’angelina doré sur ruban noir. C’est un fil très brillant avec un aspect métallisé intéressant.

A4

Si chaque matin je file environs 30 à 35 minutes en écoutant de la musique, installée dans mon vieux fauteuil des années 20, magnifiquement restauré par mes parents, je savoure précieusement ces moments où je peux filer en harmonie avec la nature ou auprès de mes amies fileuses.

 

Les manifestations tel que les marchés, la biennale d’Aquarelle à Brioude ou les événements célébrant les métiers anciens sont aussi des moments que j’affectionne car le rouet devient un merveilleux élément d’échange. Les gens viennent spontanément vous parler ou vous poser des questions lorsque vous filez.

Et vous, où et comment aimez-vous filer ?

Publicités

2 commentaires sur “L’harmonie du filage

Ajouter un commentaire

  1. à la belle saison, je sors le fantasia dans mon jardin paisible et calme. Pour le reste du temps, je file confortablement installée dans le canapé. Quand je suis en congé, il m’arrive de filer toute la journée, se pencher sur la matière, c’est pour moi une sorte de méditation. Et bien sûr, avec les copines, en réunions très régulièrement. Ton rouet est magnifiquement customisé, Ama, aussi beau que tes teintures et que tes fils !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :