Ecopâturage dans les près salés

20160316_100213_resized

S’il y avait bien un stage que j’attendais avec impatience c’est celui que Stephanie aka La Cotentine Moderne m’offrait l’opportunité de faire chez elle.

En effet, quoi de plus exotique pour une fille d’Auvergne, habituée à fouler les terres volcaniques d’Arverne que d’aller tremper ses bottes dans les près salés de Normandie ?

 

20160316_100330_resized

Pendant cinq jours, j’ai découvert le travail de Stephanie dans les havres, les contraintes de l’écopâturage dans ce milieu aussi sauvage qu’il peut être hostile.

En effet, pas une goutte de pluie depuis la dernière grande marée, ce qui impliquait que l’herbe des près salés n’était pas encore consommable. En effet, il faut plusieurs fortes rosées ou une pluie assez conséquente pour rincer les végétaux de leur sel. Et les pâtures environnantes n’avaient plus d’herbe pour faire patienter le troupeau… Autant vous dire, qu’il faut ruser, calculer, surveiller et tout faire pour distraire les belles de leur obsession : retourner à l’herbe.

Leurs cousines auvergnates sont plus accommodantes mais les normandes ne se laissent pas abuser par le foin qui ne sied pas à leur palais d’épicurienne.

20160314_092112_resized

Stéphanie possède un troupeau composé de deux races dont le fameux mouton Avranchin qu’elle dessine et met si bien en scène sur son blog. A faible effectif, son toupet laineux sur la tête, ses yeux qui semblent fardés de bleu, son caractère intrépide et sa laine prometteuse…Elle ne peut laisser indifférente et ce fut une belle rencontre.

20160316_092040_resized

Le stage c’est aussi l’opportunité d’observer un éleveur dans toutes les tâches qui font son quotidien. Le soin aux animaux mais également la création de produits, la commercialisation et la communication autours du fruit de ses labeurs.

20160316_161623_resized
Devant son stand dans une boutique de producteur à Coutances (thé et laine).

J’ai même été plus loin en dégustant toute la semaine sa viande et son thé délicieux qu’elle prépare avec les plantes de sa région.

J’ai également pu franchir ce pas qui me faisait tellement trembler : conduire des agneaux à l’abattoir. Je ne pense toujours pas faire de la viande, mes convictions ne semblant pas mollir. Mais voir un abattoir travaillant à échelle humaine et le relationnel que peut entretenir un éleveur avec, ce fut plus « apaisant » pour moi.

Ce fut donc un stage enrichissant sur tous les plans. Quand en plus c’est fait dans la générosité et le partage, on ne peut qu’en sortir gagnante. Et j’espère du fond du coeur que Stephanie pourra aussi venir voir mon élevage quand je serai installée pour continuer ce bel échange de passionnées.

En attendant, si vous passez dans la région de Saint Germain sur Ay, je vous invite à lui rendre visite et même à découvrir les Près salés avec elle.

Je vous laisse sur le plus beau moment, celui qui restera longtemps gravé dans mon esprit : la traversée de la rivière par le troupeau au sein du havre de Saint Germain.

Publicités

7 réflexions sur “Ecopâturage dans les près salés

  1. Célia

    Chez les moutons, quand le premier passe, les autres suivent!!! Mais quand le premier refuse l’obstacle (parfois une simple ornière), cela devient légèrement plus compliqué… 🙂 très bel article, merci Julie 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Frédé

    Merci pour ce bel article qui nous laisse deviner que tu as du te régaler à peaufiner ce beau métier ! (et je ne parle pas de la viande de prés salés qui est succulente :p ) J’adore aussi cette région et sa baie magique … toute mon enfance !

    Aimé par 1 personne

  3. Ping : #5- Mon tour de France laineux – Tricoter local avec la laine des prés salés, Le petit Grain (80). | Je te porterai toujours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s