Rue des merveilles

RDL3Il existe une rue où l’on trouve des merveilles. Ce n’est pas une rue comme les autres. On ne la trouve pas comme ça et on y va pas réellement par hasard.

Cette rue se nomme Rue de la laine. La magicienne qui en est à l’origine la fait vivre de son art. Elle teint, carde, file, tisse, feutre… rien ne semble échapper à ses blanches mains. On commence par s’émerveiller d’un écheveau avant de tomber sur un de ses tissages… Il y a tant de chose à voir que ce serait dommage de s’en priver.

N’ayant pas encore régler mon problème de lien qui ne s’insère pas dans le texte, je vous invite à la découvrir dans le menu sur la droite.

RDL1

Hier j’ai donc reçu sa participation à mon Brocart magique. Des rollags étincelants, soyeux et éclatants. Il est très difficile de rendre les rouges en photographie. On est loin encore de la richesse de ces petits trésors mais cela vous donnera une petite idée…

Viens ensuite le dilemme traditionnel de la fileuse : comment vais-je les filer ? Tant d’envies, de possibilités… Mais une seule possibilité. Heureusement pour moi, je n’ai pas encore à trancher dans l’immédiat. Je peux encore et encore me perdre en contemplation.

SpinSpanSpun, une des organisatrices du festival du Lot et de la Laine, est actuellement sur mon rouet pour un fil à chaussette pour ma mère et ensuite, j’honore le swap du festival en me perdant dans deux nappes  orages de nuit de la merveilleuse Claire des Bruyères.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s