Passion des couleurs…

Hect

J’ai crée ce blog suite à un coup de coeur pour la broderie de perles… Mais un autre amour s’est imposé à moi depuis bientôt deux ans et il me semble légitime de lui laisser la place sur ce blog.

Le filage au rouet est devenu un geste aussi naturel et nécessaire que boire ou manger. Si le quotidien m’éloigne plus de quelques jours de mon rouet, je finis par repousser l’heure du coucher pour pédaler une petite heure.

Parallèlement, je ne me voyais pas me lancer dans l’aventure de la teinture… C’était avant d’essayer et de me retrouver le doigt dans l’engrenage. La peinture, le dessin ont toujours fait parti de ma vie sans que je parvienne à m’y exprimer de manière satisfaisante… jusqu’à ce que je trouve le support qu’il me fallait. Celui des fibres.

Ma plus grande surprise a été de voir des personnes me suivre sur Facebook, aimer ma page et même me contacter pour me soumettre des projets.

1483030_10152410132732823_7605848426016733330_n

C’est ainsi que mon amie Célia qui avait déjà tâté de ma   laine, m’a soumis le souhait de son petit garçon : un fil aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Avec la consigne logique du « pas trop fille ». Dès lors la réflexion sur la matière s’imposait.

Je choisis finalement un mélange constitué avec de la laine, Mérinos pour la douceur et Polwarth pour la brillance, du nylon pour l’élasticité, du glitz pour le côté un peu pailleté par endroit et de la soie de soja et de la soie Tussah pour que cela brille sans que ce soit trop fragile.

Puis vint l’étape délicate et passionnante de la teinture. Créer un arc-en-ciel tel qu’un enfant peut le voir et le rêver. Tout en choisissant un moyen que les couleurs ne se fondent pas trop au filage par la suite.

IMGP8602

Une fois les mèches prêtes, le rouet attend de jouer son rôle. Là encore, réfléchir au filage le plus respectueux du projet, la grosseur adéquate avec les envies de tricot de Célia et un métrage suffisant pour la réalisation d’un col et plus si possible.

Une fois les écheveaux terminés, ils sont partis rejoindre les mains de Célia. J’ai hâte de voir ce qu’il en deviendra et surtout s’il saura tenir au chaud et plaire au petit prince Hector.

Peindre des fibres, les filer en fonction du rêve des autres, j’avoue que c’est bien ce qui me plait le plus dans cet univers de fibres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :